Connect with us

Football

Mondial des clubs: le TP Mazembe affront les japonais de Sanfrecce Hiroshima en quarts de finale

Les Corbeaux de Lubumbashi sont fixés. Alors que le TP Mazembe fera son entrée en lice au Mondial des clubs 2015 ce dimanche 13 décembre, c’est face au Sanfrecce Hiroshima que le club congolais sera opposé.

La formation japonaise s’est qualifiée pour les quarts de finale de la compétition après sa victoire ce jeudi après-midi face à Auckland City (2-0). Le vainqueur affrontera River Plate en demi-finale.

Décrassage sous le vent froid

La matinée du mercredi dernier étant consacrée à la participation aux activités administratives liées l’organisation de la Coupe du monde des clubs, la séance de décrassage était au programme de la soirée. C’est au Minami Tsumuro Sakura Park que les Corbeaux ont décrassé, en grelotant !

C’est donc sur le coup de 17 heures du mercredi 9 décembre que les joueurs du TPM ont quitté leur hôtel, le Hyatt Regency, et pris la direction de Minami Tsumuro Sakura Park, pour une séance de décrassage. Premier adversaire à affronter sur le lieu d’entraînement – avant bien sur la débauche d’énergie – le vent froid. La météo n’est pas clémente à Osaka ces derniers temps, la température ambiante de la soirée descend facilement à 6 degrés, et même moins que ça.

Avisées, l’équipe médicale et l’intendance des Corbeaux a des équipements nécessaires qui épargnent les joueurs de toute maladie liée à l’exposition au froid. Le docteur Jean-Michel Kazadi reste serein malgré ces conditions difficiles de travail liées à la météo.

Au menu du jour, footing, travail d’appuis et conservation de balle, en terminant par une belle partie de jeu où des beaux gestes techniques ont été tour à tour exécutés par Roger Claver Assale, Nathan Sinkala pour ne citer que les deux. Ambiance pendant la séance : la bonne humeur malgré les frissons dus à la température. Les Corbeaux sont tranquillement plongés dans les derniers réglages avant leur entrée en lice ce dimanche 13 décembre.

Conseil gratuit pour les Corbeaux

Il n’est jamais aisé de rencontrer le pays organisateur à ce niveau de la compétition ou en éliminatoire direct dans ses propres installations et devant son public. Il faudra donc avoir le moral et le mental de fer. Les Corbeaux sont donc avertis !

(Gaby Mass)



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Football