Joel Kimwaki: « On n’a pas fait assez d’attention »

Battu et éliminé (0-3) ce dimanche par le club japonais de Sanfrecce Hiroshima en quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs, le Tout Puissant a été méconnaissable tout au long de la rencontre. Les deux premiers buts des Nippons ont été encaissés pour faute de concentration au sein de...

Battu et éliminé (0-3) ce dimanche par le club japonais de Sanfrecce Hiroshima en quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs, le Tout Puissant a été méconnaissable tout au long de la rencontre.

Les deux premiers buts des Nippons ont été encaissés pour faute de concentration au sein de la défense de la formation congolaise. Le capitaine et défenseur Joel Kimwaki du TPM revient sur cette contre-performance du groupe.

« Cela arrive. Perdre, c’est la loi du jeu. On n’a pas fait assez attention. Pourtant avant le match, l’entraîneur avait insisté sur deux choses : la concentration et l’attention. Mais nous avons manqué des deux », a fait savoir le capitaine des Corbeaux de Lubumbashi sur le site de la FIFA. « Bien sûr, tout le monde au pays a encore dans la tête le parcours de 2010 et espérait nous voir faire la même chose. Mais nous ne nous sommes pas mis trop de pression. Les gens doivent accepter que ce sont deux équipes et deux époques différentes », assure-t-il. « Nous venons de gagner la Ligue des champions d’Afrique, mais il y a de nouveaux joueurs qui disputent pour la première fois ce tournoi et ne sont pas habitués aux exigences d’une compétition mondiale. On a déjà créé de petites choses, mais pas encore assez pour aller plus haut », conclut-il. Un constat implacable.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter