Connect with us

cyclisme

Cyclisme : Quelques impératifs sérieux

Le cyclisme renaît en République Démocratique du Congo après près de 40 ans de léthargie. L’avènement du comité Motayo et la vision du gouvernement actuel ont permis de créer un management efficient autour de cette discipline.

Depuis près de 4 ans, un vent nouveau souffle sur la grande nation congolaise. Le climat d’affaires y est bon et le plan gouvernemental nommé « révolution de la modernité » a doté le pays d’infrastructures durables de tout ordre. Lesquelles sont des moteurs de développement et une invite pour les investisseurs à venir en RDC.

Ainsi, une grande campagne de visibilité annuelle a été lancée afin de garantir à ces réalisations un marketing et une visibilité à travers l’organisation depuis 3 ans du « Tour Cycliste International de la RDC ». Une compétition ouverte aux différentes écuries tant africaines qu’européennes.

Les ouvertures

Bien de jeunes à travers la RDC ont pris goût au vélo grâce au Tour Cycliste International de la RDC. Un peu partout, les ligues et ententes connaissent un regain des activités liées au vélo et les inscriptions des jeunes se font de plus en plus nombreuses.

Les différentes sélections des Léopards qui participent aux différents tours en Afrique ont vécu une intégration des jeunes provenant de tous les horizons.

Cette émulation serait parfaite si la Fédération organisait avec le concours des pouvoirs publics des compétitions de détection tous azimuts, des championnats nationaux et bien plus, des compétitions ouvertes aux jeunes. Ceci, afin de permettre une meilleure détection des talents et une préparation aux différentes échéances africaines.

Tours en Afrique…Détection…Expérience…Professionnalisme

Les tours cyclistes sont organisés un peu partout à travers le continent. L’Union Cycliste Internationale avait salué le retour des athlètes congolais sur la scène continentale, car les performances dans cette discipline ne viennent qu’avec l’expérience.

Les cyclistes congolais et leurs encadreurs ont connu quelques années de retard à cause de leurs absences sur la scène continentale. Un véritable recyclage s’opère pour eux avec ces participations soutenues par le Gouvernement de la RDC.

Au prochain tour cycliste du Maroc, les nations africaines vont opérer un véritable récital en vue des championnats continentaux que ce Royaume accueillera l’année prochaine. Aussi les tours cyclistes sont-ils une occasion de lancer les jeunes athlètes congolais vers le professionnalisme, car les grandes écuries mondiales profitent de ces occasions pour y opérer la détection de jeunes talents.

Un Gouvernement face à ses responsabilités

Le Gouvernement de la RDC a annoncé que le démarrage de la 4ème édition du Tour Cycliste aura lieu à Kisangani. Et le public sportif s’attend à voir des athlètes congolais plus en forme et capables de remporter des étapes.

Pour cela, l’impératif de poursuivre cet effort de préparer les athlètes sur le continent à travers des stages et des participations à des compétitions de l’UCI. La sélection de la RDC qui connait une grande transition a vu de jeunes talents intégrer ses rangs. Les trophées seront, certes, difficiles à obtenir au départ, mais il y a lieu d’espérer et de continuer à croire que leur niveau pourrait s’améliorer au fil des compétitions.

Dickson Yala



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in cyclisme