Héritier Luvumbu traîne encore à Kinshasa

Héritier Luvumbu Nzinga, joueur de l’équipe nationale de football de la RDC, et de l’AS V.Club de Kinshasa, traine encore les pieds à Kinshasa. Alors qu’il devait se rendre en Belgique depuis le 17 octobre dernier pour une visite médicale à la suite d’un accident des lésions des ménisques...

Pour la consolidation des ligaments, l’athlète devrait passer dans différents blocs à Tournai puis à Anvers, en Belgique où il était attendu depuis le 17 octobre dernier. L’attaquant congolais s’était blessé aux ligaments croisés juste après le coup de sifflet final du match RDC-Rwanda lors du dernier CHAN.
Héritier Luvumbu Nzinga devra s’investir personnellement dans ses démarches pour espérer trouver la solution à son cas. Ce dernier, qui a connu du retard pour ce rendez-vous, devra solliciter dans un délai très bref, une autre entrevue médicale en Belgique, avec l’hôpital où il aurait dû se retrouver le lundi 17 octobre 2016.


En début d’année en cours, le vendredi 4 mars, assisté du Dr Jean-Pierre Bungu Kakala, médecin de l’équipe nationale de la RDC, il avait été pratiqué sur Héritier Luvumbu Nzinga la « plastie ligamentaire par arthroscopie » au Centre hospitalier de Valenciennes, en France, par le Dr Charles Berton.
La rééducation de Luvumbu porte sur l’extension, la flexion, la musculation et même la marche qui lui est fortement recommandée.
Ce sera là un quatrième rendez-vous de suite manqué, à cause de la lenteur administrative dans l’avancement du dossier de ce joueur qui, a été auteur des beaux gestes techniques au sein de l’équipe nationale. Pour sauver la carrière de l’ailier gauche des Léopards, le ministère en charge des Sports et la Fédération congolaise de football association (FECOFA) devraient s’impliquer dans cette affaire qu’ils ont promis de suivre de près pour  » assurer la réhabilitation et la réathlétisation  » de Luvumbu, afin de le remettre au plus vite sur le terrain. Bahati KASINDI

Commenter

Cliquez-ici pour commenter