Mbokani : « Cédric Bakambu a insisté pour que je revienne en équipe nationale »

"Cédric Bakambu a joué un grand rôle pour que je revienne. Il m'appelait tout le temps, insistait pour dire que je devais revenir. Cela m'a beaucoup touché et je l'en remercie. Nous sommes concurrents sur le terrain, mais en dehors, c'est vraiment un frère" affirme Dieu-Merci Mbokani, de...

A 9 jours du match Guinée-RDC, comptant pour la 2ème journée des éliminatoires, Zone Afrique, du Mondial 2018, Dieu-Merci Mbokani a accordé une interview exclusive à TOP CONGO FM.

De son retour en sélection et du rôle joué par Cédric Bakambu, de son doublé face à la Libye, de sa forme actuelle après avoir soigné pendant 3 semaines une blessure contractée le mois dernier en équipe nationale et ses relations actuelles avec le staff technique et la Fédération Congolaise de Football, de tous ces sujets, l’attaquant de Hull City (premier league anglaise) a accepté de parler sur TOP CONGO FM.

De son doublé avec les léopards contre la Lybie

Face à la Libye, pour son retour en sélection 5 mois après avoir claqué la porte, Dieu-Merci se dit « très content. Je suis revenu, le groupe m’a bien accueilli, le staff également. Et sur le terrain ça s’est très bien passé avec ce doublé qui a satisfait le public et nous a donné la victoire » (4-0).

En manque de rythme

Convoqué par Florent Ibenge pour le match du 13 novembre à Conakry face au Sily national de la Guinée, Mbokani est attendu à Kinshasa mardi prochain.
Mais reconnaît qu’il lui manque de rythme.

« Je ne me sens très bien et je serai à 100%. Mais après 3 semaines sans jouer, j’aurais peut être un problème de rythme. J’espère tout de même que ca va aller ».

Meilleur buteur des léopards à la CAN 2013 en Afrique du Sud (2 buts) et en 2015 en Guinée-Équatoriale (4 buts), Mbokani entend jouer le même rôle s’il est retenu pour la CAN Gabon 2017.

Le retour de l’expérience

« Je suis revenu pour apporter mon expérience dans l’équipe. Nous avons un très bon groupe. Après la médaille de bronze en 2015 en Guinée, nous pouvons encore aller plus loin… Je sais qu’il y a une forte concurrence à mon poste(Cédric Bakambu, Jonathan Bolingi, Benik Afobe sont notamment ses concurrents), mais je compte apporter mon expérience car j’ai un vécu en équipe nationale. Sur le terrain ou sur le banc, je garderais une attitude exemplaire face à des jeunes qui arrivent ».

Par Thierry K Kambundi

Commenter

Cliquez-ici pour commenter