L’histoire du Fc Renaissance du Congo relatée par Michel Kaninda, un inconditionnel fan Orange

Fc Renaissance a été créé le 16 juin de l’année 2014 sous sa première appellation « CS Imana »,  le 19 juillet 2014, on opta pour le changement du nom et l’on décida de l’appeler « FC RENAISSANCE DU CONGO ». Le club est présidé, dès sa naissance, par le vaillant Evecque Pascal MUKUNA...

PREMIER MATCH HISTORIQUE

Aussitot créé, le club affichait déjà ses ambitions, d’entrée, il a été sollicité par le club soudanais d’Al Hilal pour jouer un match amical international, son tout premier, le 4 Aout 2014, score du match (1-1), le seul but des oranges avait été marqué à la 71ème minute par cedrick KALOMBO DIBA dit Milimo sur penalty.

Le 11 de départ de ce grand match se présetais de la manière suivante:
1. Badjo 4. Bangala (C) 5. Nzungu 2. Kiboko 3. Toto 6. Pharaon 8. Kabengele 10. Mbuyi 7. Joël obuna 11. Litimba 9. Kayembe.Le banc de touche lui était occupé par: Milimo, Wadol, kikonga, Guy Serge, Kiwa…

PREMIERE ANNEE A l’ENTENTE PROVINCIALE DE FOOTBALL DE KINSHASA (EPFKIN)

Pour sa première participation à l’EPKIN, saison 2014-2015, le Fc Renaissance du Congo a joué 32 matchs sur les 38 possibles dont le bilan se présente comme suit: 23 victoires, 6 nuls et 3 défaites contre l’As dragons (3-2), Frantenité Kinoise (1-0), Arc -en- Ciel (2-1).

PREMIERE PARTICIPATION A LA COUPE DU CONGO

A la Coupe du Congo de Football saison 2014-2015, le Fc Renaissance du Congo devait commencé par les préliminaires, étape à laquelle il a joué 3 matchs dont 2 contre Ujana en allée et retour  (1-1), (3-1), et la finale de cette étape contre l’As dragons dont le match s’est soldé sur le score d’1 but partout, les 2 équipes s’étaient alors départagées aux tirs aux buts, exercice remporté par les oranges de la capitale (3 tirs à 1).

Lors de la phase des poules de cette compétition qui avait eu lieu à Lubumbashi, Renaissance du Congo, sur 4 matchs, avait gagné 2 contre la Katumbi Football Academie – Kfa (1-0) et Dcmp/Bumba (7-1) et fait 2 matchs nuls contre As Vutuka de Bandundu et l’As Veti club de Matadi, resultats qui lui qualifiait en démie finale où les oranges de la capitale s’étaient inclinés face à Bukavu Dawa (1-0).

2015-2016, SAISON DES CHAMPIONS

La saison 2015-2016  a été la saison de confirmation, saison au cours de laquelle le Fc Renaissance s’est fait peur. Le club a joué 38 matchs à l’EPFKIN avec 104 points (record historique) et a finit le championnat en tête du classement avec le bilan que voici: premier du classement, meilleur attaque avec 99 buts, 2 défaites contre Nzakimwena (2-1) et sodigraf (2-1), 33 victoire et 3 matchs nulls.

A l’édition 2015 de la coupe du congo, Zone de kinshasa, Le Fc Renaissance a joué 3 matchs au tour preliminaire, victoire contre AC Kuya (5-0) , victoire contre AC Rangers (5-1) et vicoire contre New Jack (7-1).  En phase de groupe toujours à Kinshasa, le club a joué 3 rencontres dont 3 victoires contre As Malebo (4-0), As veti (4-0) As Malole (5-0). En  Phase finale, 3 équipes ont été mises sur le chemin des oranges pour 3 victoires dont contre As Nyuki (2-0) contre Liketua (6-4) et contre l’As veti (5-1). Et la Finale qui s’est aussi jouée à Kinshasa au stade Tata Raphaël a opposé Renaissance du Congo au club lushois de Don bosco, match qui s’est soldé sur la victoire des oranges pour une première coupe nationale historique.

BILAN DE LA SAISON 2015-2016

* Champion du congo
* Champion de L’Epfkin
* Champion de La lifkin

SAISON 2016-2017, SAISON DE LA LINAFOOT ET DE L’AFRIQUE

Pour entamer la saison, comme à l’accoutumé, le champion de la Coupe du Congo rencontre celui de la Linafoot de la saison antérieure pour ouvrir la saison actuelle, le Fc Renaissance a donc croisé le TP Mazembe au Satde Joseph Kabila Kabamnge à Kindu, match qui s’est soldé sur le score de 3 buts à 1 en faveur des corbeaux de Lubumbashi.

Pour ses débuts en LINAFOOT, après 8 journées, le club n’a encore perdu aucun match et affiche des statistiques satisfaisants, 8 matchs joués, 4 gagnés et 4 nuls.

FIBO NA FIBO

Michel Kaninda et Gentil Mapendo

Commenter

Cliquez-ici pour commenter