FC Rennaissance : quand l’évêque MUKUNA accuse et se justifie !

Le patron du FC Renaissance, l’évêque Pascal Mukuna, a pris les devants pour justifier la mauvaise série (deux défaites consécutives) qui poursuit sa formation en championnat national.

Il accuse ouvertement le tuteur du DCMP, le club rival et dont le FC Renaissance est dissident, de vouloir déstabiliser son équipe.

Dans un argumentaire alliant « politique et sports », l’homme, sans donner des preuves, accuse le mentor du Daring d’avoir orchestré les troubles du dimanche dernier à l’occasion du duel entre les deux formations. Cette rencontre perdue 2-3 face au DCMP a aussi ses auteurs. De soupçons de corruption pèsent sur certains membres de son équipes qui ont été suspendus préventivement Il s’agit des joueurs Matumona Zola, Thierry Kasereka et Yabo Bambele Deux membres  du staff technique ont aussi été suspendus

Binôme Kasenji

Commenter

Cliquez-ici pour commenter