Connect with us

Newsroom

DCMP s’étonne qu’un serviteur de Dieu puisse mentir devant les médias

48 heures après les accusations de l’évêque Pascal Mukuna, président du FC Renaissance, le DCMP a tenu à réagir. On se souviendra des propos de ce dernier qui accusait l’autorité morale du DCMP, Aubin Minaku, de travailler pour la déstabilisation de son club.

Le team vert et blanc après concertation entre la coordination, la section football et le conseil d’administration, a décidé de lancer un message à ses supporters et à l’opinion.

Trois orateurs se sont succédés tour à tour devant la caméra de la communication du club pour faire une déclaration. Le colonel Donat Liyoke, haut magistrat et administrateur du club, s’est apaisanti sur « le mensonge ». Il avait peine à croire qu’un serviteur de Dieu puisse mentir devant les médias.

Le président de la section football a lancé quant à lui un message à l’endroit de tous les supporters.  » Le club a des objectifs bien précis : aller aux plays off et retourner en compétition africaine…Nous avons une belle équipe capable de nous aider à aller loin et à battre n’importe quel club. Nous n’avons pas besoin de distraction  » a-t-il souligné. Le message du président de Renaissance est une justification pour les dirigeants de Renaissance qui ne savent plus gérer leurs clubs. Il conseille à ces derniers de recruter de bons éléments et surtout de les payer.

L’administrateur Aaron Muyenga a lui fait un rappel historique en précisant : « ceux qui ont détourné dans DCMP sont allés créer cette équipe. Ils veulent justifier leur mauvaise gestion par la distraction ». Ces membres apportent unanimement tout leur soutien à l’autorité face à toute cette diffamation.

Binôme Kasenji



1 Comment

1 Comment

  1. mitch

    18 décembre 2016 at 22 h 56 min

    Ce etonnant vremant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Newsroom