Mr Théobalde Binamungu, soucieux de l’état de santé de nos internationaux, s’est rendu le week-end dernier, au nom de la Fédération congolaise, au chevet du défenseur congolais qui manquera la prochaine CAN.

Accompagné du porte parole de la Fédération Mr Willy Kandé, l’international congolais Padou Bompunga s’est déclaré touché par cette visite.

« Cette visite m’a beaucoup touché. La présence de la fédération aujourd’hui me montre que je suis considéré par nos dirigeants. Je suis vraiment satisfait »

Outre Padou Bompunga, le coordonnateur des Equipes nationales Mr Théobalde Binamungu a aussi profité de cette journée pour aller s’enquérir de l’état de santer du jeune Landu. Blessé lui aussi à la veille du départ de la sélection U20 pour le tournoi de la Cosafa Cup en Afrique du Sud, le jeune international congolais a également reçu la visite de la FECOFA pour le soutenir dans ces moments difficiles.

« Je croyais que j’étais vraiment isolé avec cette blessure, mais le geste que vient de porter Mr Binamungu et la FECOFA me montre qu’ils sont derrière moi. Je suis vraiment très heureux et soulager »

« Nous avons le devoir de soutenir et d’encourager nos internationaux. Le jeune Landu a été blessé en plein match de l’équipe nationale, il était de notre devoir de venir le soutenir et de l’accompagner dans ces moments difficiles.  » a déclaré le coordonnateur Binamungu avant que le porte parole de la FECOFA Mr Kandé, ne conclu en ces termes « Bompunga et Bolasie de l’autre côté en Europe, ont beaucoup contribué à notre équipe nationale, Il était normal que nous puissions être à leur chevet aujourd’hui et comme vous l’a indiqué le coordonnateur, ce n’est pas parce qu’ils sont blessés aujourd’hui que la FECOFA va les oublier. D’ailleurs, en cas de qualification en finale, nous envisageons de les inviter au Gabon pour qu’ils participent eux aussi à cet évènement avec leurs collègues puisqu’ils font toujours parti de l’équipe… » a conclu  Mr Willy Kandé.