Jean-Victor Makengo la promesses du vieux-continent !

À seulement dix-huit ans et quinze apparitions en Ligue 1 dans les jambes, le jeune espoir caennais Jean-Victor Makengo a déjà l’Europe à ses pieds, si l’on en croit les informations du quotidien L’Équipe. Au point d’être considéré aujourd’hui comme l’une des plus belles promesses du...

À seulement dix-huit ans et quinze apparitions en Ligue 1 dans les jambes, le jeune espoir caennais Jean-Victor Makengo a déjà l’Europe à ses pieds, si l’on en croit les informations du quotidien L’Équipe. Au point d’être considéré aujourd’hui comme l’une des plus belles promesses du Vieux-Continent. Comparé à Matuidi pour son abattage et à son aîné Ngolo Kanté pour sa morphologie, le milieu de terrain attise en effet les regards de nombreuses écuries.

À commencer par des équipes telles que le FC Séville, l’AS Roma ou encore Southampton, informe ainsi le quotidien sportif dans ses colonnes. Trois formations qui sont déjà venues à plusieurs reprises observer le jeune talent. Toutefois, les dirigeants normands n’envisagent pas de se séparer de leur joyau. Ardemment courtisé cet été – Lorient ayant fait parvenir une offre de 5 millions d’euros pour s’attacher ses services, offre refusée – Makengo, sous contrat jusqu’en 2018, devrait ainsi prolongé pour deux années supplémentaires.

Jean-Victor Makengo, né le à Étampes (Essonne), est un footballeur français d’origine congolaise évoluant au poste de milieu de terrain au Stade Malherbe de Caen né d’une famille de footballeurs, son frère Chris ayant été formé à l’AJ Auxerre et sa sœur Anaïs étant une joueuse professionnelle à Issy-les-Moulineaux en D1 féminine, il suit les traces de ses aînés en débutant dans le club de sa ville natale. Après cinq années passés au Étampes FC, il joue dans deux clubs de son département, le SC Malesherbes et le Linas-Montlhéry ESA, puis est repéré par le Stade Malherbe de Caen qui l’intègre à son centre de formation.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter