Connect with us

Football

CAN Gabon: Joyce Lomalisa beaucoup sont appelés mais peu sont élus…

Retenu parmi les 31 joueurs présélectionnés pour la phase finale de la Can Total Gabon 2017, Joyce Lomalisa Mutambala fait parti des 9 joueurs locaux qui participeront à la préparation des léopards au centre de formation d’excellence de Mbakomo,

au Cameroun. Profitant de sa rencontre avant son départ pour Yaoundé, Leopardsfoot  a approché le latéral gauche des Dauphins noirs,  pour recueillir ses premières impressions.

Leopardsfoot : Joyce Lomalisa, votre nom figure sur la liste des présélectionnés pour la campagne préparatoire de la Can 2017. Le saviez-vous déjà?
Joyce Lomalisa :
Nullement. C’est en arrivant à la conférence de presse que j’ai su, comme tout le monde, que j’étais retenu.

Leopardsfoot : Comment avez-vous accueilli cette présélection?
Joyce Lomalisa
: Je suis très heureux du fait d’être parmi les 31 joueurs choisis par l’entraîneur Florent Ibenge.  Mais notre pays regorge de nombreux talents. Beaucoup sont appelés mais peu sont élus… A chacun son temps. Pour l’instant, je crois que c’est le mien. Je considère que c’est un bon challenge pour moi et je  dois saisir la balle au bond pour ne pas rater le coche.  Mais, je serai encore plus ravi si je figure dans la liste définitive des vingt-trois qui prendront part à la phase finale de la CAN. Aussi me faudra-t-il répondre aux attentes du coach Ibenge.

Leopardsfoot : Après le sacre des Léopards au Chan 2016 au Rwanda et vos excellentes prestations dans les éliminatoires de la Can 2017 et du Mondial 2018, on dit dans les tribunes de V Club que vous avez pris la grosse tête ?
Joyce Lomalisa :
Je ne suis pas de cet avis. C’est peut-être une simple impression pour les gens qui me regardent. Personnellement, j’ai, jusqu’à preuve du contraire, les pieds sur terre. Somme toute, que l’on veuille bien m’excuser pour quelques égarements inconscients dans mon comportement. Comme nous sommes à la veille du nouvel an 2017, à ceux qui ont cette opinion, qu’ils me pardonnent de même que je les pardonne aussi de porter ce jugement négatif à mon égard.

Leopardsfoot : Que peut-on attendre de Lomalisa au Gabon?
Joyce Lomalisa :
Je ferai de mon mieux pour satisfaire les attentes du sélectionneur national d’autant plus qu’il y aura de la concurrence. Cela par mon travail et par la conscience que je me fais de cet enjeu. Le travail et la discipline personnelle seront des atouts que je ne saurai négliger. J’ai déjà joué une phase finale d’un CHAN au Rwanda. Et je rêve maintenant d’une phase finale de CAN avant d’entrevoir peut être celle d’un mondial en cas de qualification de notre pays.

Leopardsfoot : Dans votre carrière, avant d’atteindre votre niveau actuel, qui aviez-vous comme modèle ?
Joyce Lomalisa :
Avant de venir dans V.Club, j’avais deux modèles: Ebunga Simbi, un ancien de mon équipe et Jean Kasusula Kilicho du Tout Puissant Mazembe. Comme moi, ils sont gauchers et évoluent tous au même poste que moi. Quoi de plus normal que je les imite. Tous les deux n’ont cessé de me fasciner. Mon grand rêve était de jouer comme eux. Aujourd’hui, je peux m’estimer heureux d’avoir réussi à prendre leur relève à force de travail et des conseils. Au-delà des frontières, mon idole est le brésilien  Marcelo du Real Madrid. J’adore sa puissance dans le jeu et son instinct très offensif, un secteur où je dois aussi m’améliorer pour être plus complet.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Football