Quand Cédric Bakambu dit « 2017 sera mon année »

À 25 ans, Cédric Bakambu, dont la première partie de saison a été pourrie par une blessure à la cuisse, compte frapper fort en 2017 avec Villarreal. Mais d'abord avec la RDC lors de la CAN au Gabon (14 janvier-5 février 2017).

Sur un malentendu, Cédric Bakambu aurait pu être quelque part sur la pelouse du Stade de France le 10 juillet dernier. Vu la première saison qu’il venait de boucler à Villarreal (12 buts en Liga, meilleur artificier du club), il aurait de toute évidence été capable de tromper Rui Patricio ce soir-là et sacrer les Bleus. Après tout, il connaissait le chemin d’une gloire à domicile, lui qui avait grandement contribué au titre de champion d’Europe U19 en 2010 (génération Griezmann, Lacazette, Costil, Coquelin, Grenier, Gueïda Fofana…). Mais non. Il y a un an, Cédric Bakambu a choisi la République Démocratique du Congo, avec qui il entamera sa première Coupe d’Afrique des Nations au Gabon, le 16 janvier face au Maroc. En stage au Cameroun depuis mardi, l’attaquant revient sur son début de saison un peu bancal mais aussi une progression personnelle que le football français a certainement sous-estimé.

Revenons sur cette blessure qui a pourri ton début de saison…

C’est arrivé en amical contre la Real Sociedad (23 juillet), deux semaines avant de jouer Monaco. Je me suis fait un truc à la cuisse droite, j’ai pris un gros coup sur le quadriceps. Les médecins m’ont dit que ça allait se résorber en dix jours. Finalement, ça a traîné et je ne suis pas encore complètement à l’aise. Il y a deux semaines, j’ai été rattrapé par cette blessure, j’ai senti quelque chose dans la même zone. Mais ça va aller, 2017 sera mon année !

As-tu été frustré de te dire que tu ne participais pas à ce barrage de Ligue des Champions alors que tu avais grandement contribué à cette qualification avec tes 12 buts de l’an passé ?

Je ne vais pas mentir, j’étais frustré.

« Notre pré-saison, ça a été un fiasco. Je me suis blessé, Soldado s’est aussi blessé et ne reviendra qu’en mars, et puis le coach s’est fait limoger. »

Mais depuis, j’ai digéré. Je suis tourné vers l’avenir. Notre pré-saison, ça a été un fiasco. Je me suis blessé, Soldado s’est aussi blessé et ne reviendra qu’en mars, et puis le coach s’est fait limoger (l’entraîneur Marcelino aurait fait exprès de perdre le dernier match face à

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831

Notice: Undefined index: fullscreen in /home/directc/public_html/wp-content/plugins/cj-popups/modules/functions/plugin_setup.php on line 215