Les Léopards de la RD Congo vers un troisième titre de la CAN ?

Plus que onze jours avant l'ouverture de la trente-et-unième édition de la Coupe d'Afrique des Nations CAN TOTAL-GAbon 2017, qui va se dérouler au Gabon du 14 janvier au 5 février, cette compétition va réunir 16 différentes nations représentées par équipes.

La République démocratique du Congo est logée dans le groupe C, en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Maroc et du Togo, dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. A l’issue du tirage au sort effectué mercredi 19 octobre à Libreville, les Léopards joueront leurs rencontres au stade Oyem pour les deux premiers matches de la phase de poule et le dernier à Port-Gentil.

 Que peut-on attendre de cette équipe des Léopards ?

Selon les analyses des experts en football, cette équipe « Léopards » de la RDC a toute le potentiel possible de faire la différence pendant cette CAN : « La RDC, c’est une équipe que je trouve très forte, a estimé Smaïl Bouabdellah, le chef d’orchestre de la CAN 2017 sur beIN SPORTS. Même s’ils ont perdu Bolasie, ils ont tout de même de très bons joueurs, comme Tisserand, Mbokani et Bakambu. La puissance physique de cette équipe est impressionnante. » Composer entre autres des joueurs locaux victoirieux de la Chan 2016, les Léopards ont un système de jeux très offensif, les Léopards locaux on pu marqué 15 buts et, la RDC était meilleure attaque de la compétition (CHAN 2016).

Une ambition, être champion

L’équipe de la RDC est constituée de plus des individualités, elle est solidaire, généreuse et valeureuse. Une équipe qui n’a jamais caché ses ambitions. Les léopards de la RDC se sont très bien lancer pour cette CAN Gabon 2017, avec de grandes ambitions, comme l’a expliqué le capitaine des Léopards, Youssouf Mulumbu.

« S’il y a un objectif premier pour moi, c’est cette CAN qui, sait-on jamais, va peut-être être la dernière. On a fini 3e il y a deux ans. Avec l’effectif que l’on a, je pense qu’on peut prétendre au titre tout simplement« , a glissé le milieu de terrain de Norwich au site Foot Mercato. « Il va falloir bien se préparer car la concurrence est rude. Il va falloir être bien collectivement et individuellement« , a-t-il prévenu.

Même tonalité du côté de son sélectionneur, Florent Ibenge, qui a déclaré lors de la publication de la liste des présélectionnés « Nous n’avons pas envie de rentrer au pays avant le mois de février » une réponse qui  livre ses attentes par rapport à cette compétition.

Les Léopards de la République démocratique du Congo « Oui, je pense que la RD Congo fera partie des favoris, même si je ne suis pas dans le groupe », a dit Kidiaba, qui évolue toujours au TP Mazembe, le club avec lequel il a remporté la Ligue africaine des champions à trois reprises (2009, 2010 et 2015).

DR Congo Muteba Kidiaba

La RD Congo a toute sa chance de devenir la première nation du football africain. Le parcours ne sera pas une simple formalité, loin de là ! mais les rencontres précédentes ont permis de montrer au monde entier qu’il faut désormais prendre l’équipe de RDC comme un adversaire redoutable et un bloc équipe difficile à manoeuvrer.  Avec l’arrivée de nombreux binationaux ces derniers mois, la RD Congo apparaît comme une sélection très dangereuse pour ses adversaires

L’équipe des Léopards de la République démocratique du Congo conduite par l’entraîneur Florent Ibenge séjourne depuis le 29 décembre 2016 au centre de Mbankombo au Cameroun, ils vont disputer un match amical contre le Cameroun le 04 janvier 2017 à Yaounde.

La RD Congo a gagné son premier titre de la Coupe d’Afrique des Nations à 1974 en Egypte sous l’appellation de ZAIRE. Pierre Ndaye Mulamba auteur de 9 buts, qui remporte le trophée après avoir battu la Zambie lors de la deuxième finale disputée au Caire sur le score de deux buts à zéro. La finale a dû être rejouée après s’être terminée sur le score de deux buts partout après prolongations. Le deuxième titre de champion d’Afrique pour les Zaïrois,  en 1968, pays s’appelait le Congo-Kinshasa.

 

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter