Willy Bakonga: Mazembe,V.Club, Rennaissance et Sanga Balende auront le soutien de l’Etat

Le ministre des sports, Willy Bakonga, était dans un tête-à-tête avec un parterre de journalistes dans son cabinet de travail au stade des martyrs, le lundi 9 janvier 2017. Pour son premier point de presse depuis sa nomination au mois de décembre dernier dans l’équipe gouvernementale de...


Quatre points majeurs ont été à l’ordre du jour, à savoir : la participation des léopards de la RDC à la CAN Gabon 2017, l’état des lieux des infrastructures sportives, les compétitions africaines interclubs avec les représentants congolais et l’épineux problème de la reprise de la Ligue nationale de football (Linafoot).
Ce retour aux affaires sonne comme une continuité de la vision des sports du Président de la République, après avoir mené à bon port les Etats généraux des sports avec la promulgation de la loi sportive en 2011.
Concernant la participation des fauves congolais à la 31ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui débutera ce samedi 14 janvier au Gabon, l’actuel locataire du stade des martyrs a affirmé que le gouvernement central a mis à la disposition des protégés de Florent Ibenge les moyens nécessaires pour qu’ils mouillent les maillots et défendent valablement le pays.
Il a renchéri en ces termes : » L’objectif principal reste le trophée continental et aussi la participation à la coupe du monde Russie 2018.Une délégation de 100 personnes, prise en charge par le gouvernement accompagnera les léopards à la CAN ».
Quant aux infrastructures sportives, Willy Bakonga a dit qu’il va responsabiliser les gestionnaires de différents stades pour que les choses marchent de mieux en mieux.
S’agissant des ambassadeurs de la RDC aux compétitions africaines interclubs : Mazembe et V.club en ligue des champions et Sanga Balende et Renaissance en coupe de la confédération de la CAF. Ces quatre clubs vont, comme à l’accoutumée, bénéficier du soutien de l’Etat pour leurs préparations.
Pour la Linafoot, sa reprise dépend de la fédération. Vu les violences qui ont caractérisé le championnat national ces derniers temps, il était impérieux de le suspendre provisoirement. Le ministre de tutelle a révélé aussi la mise sur pied d’une brigade professionnelle en vue d’assurer la sécurité et, de surcroît, l’interdiction d’accès au stade des mineurs non accompagnés d’un responsable. Gloire BATOMENE

Commenter

Cliquez-ici pour commenter