Les dessous de la rencontre des Léopards avec le Ministre des sports

Le capitaine de la RD Congo Youssouf Mulumbu a annoncé que les "revendications ont été entendues" sur les primes pour la CAN-2017, enjeu qui avait conduit les joueurs à faire grève de l'entraînement vendredi soir, même s'il a exprimé ses regrets sur la forme, dimanche en conférence de...

« Les revendications ont été entendues. Aujourd’hui, on a discuté avec le ministre des Sports, la fédération. C’est vrai que peut-être cela a été mal pris mais en fin de compte, on s’est entendu et c’est le principal », a déclaré Mulumbu, lors de la conférence de presse d’avant match contre le Maroc, prévu lundi à Oyem (nord).

Le capitaine des « Léopards » avait dénoncé vendredi « un problème de primes » dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux en compagnie de ses coéquipiers, dans laquelle il avait annoncé leur volonté de ne pas s’entraîner.

« Les choses ont avancé. C’est vrai qu’il y a une vidéo qui est sortie et on va dire qu’on n’en est pas fiers. Mais le tout, c’etait de revendiquer certaines choses hors foot », a-t-il ajouté.

« Le plus important aujourd’hui, c’est le terrain. Ces derniers jours, on a plus parlé de la RDC en terme de primes ou de grève. Maintenant, il va falloir se concentrer plus sur le foot, et notre adversaire le Maroc qui est une équipe redoutable. On a fait ce qu’on avait à faire, (lundi) il va falloir répondre présent », at-il souhaité, tout en espérant que la RDC, 3e lors de l’édition précédente, « va faire encore mieux » en 2017.

De son côté Florent Ibenge, le sélectionneur de la RDC, a admis « qu’il aurait préféré ne pas avoir une journée en moins dans la préparation ».

« La meilleure des choses, c’est de ne plus parler de ça et puis rentrer sur le terrain pour tout renverser. On s’est mis en faute donc on doit avoir cet objectif de se racheter. On connait notre population, sa passion. Si on gagne contre le Maroc, je crois que les choses reviendront dans l’ordre », a-t-il souhaité.

radiookapi/l’AFP.

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter