Connect with us

La une

Les Léopards de la RDC face à leur destin !

Les Léopards de la RDC seront face à leur destin le 16 janvier 2017 à 19h TU (20h heure de Kinshasa) à Oyem en affrontant les Lions d’Atlas du Maroc, pour le compte de la 1ère journée du groupe C de la 31ème Coupe d’Afrique des nations de football.

Médaille de bronze de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale, auteur de brillants résultats aux éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA (Fédération internationale de football association) et vainqueur pour la deuxième fois du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda, la sélection congolaise semble monter en puissance au point d’inquiéter tous les adversaires se dressant sur son chemin.

De ce nombre, les fauves marocains qu’elle affrontera le lundi 16 janvier pour son entrée en matière, avant d’aborder les Eléphants de Côte d’Ivoire, le vendredi 20 janvier à 16h TU dans les mêmes installations sportives, avant de conclure la phase de groupes, le mardi 24 janvier à Port-Gentil à 19h TU, contre les Eperviers du Togo.

Faisant partie du groupe de la mort, les carnassiers congolais sont cités parmi les favoris prétendants à la couronne continentale. A cet égard, les propos de l’entraîneur des Léopards, Jean Florent Ibenge Ikwange, sont cités par les médias internationaux : « La RDC vise le trophée pour 2019 au plus tard, au Cameroun ».

Quelques officiels congolais tout comme nombre de supporters congolais partagent cet avis, réconfortés en cela par les derniers résultats de l’équipe nationale de la RDC en matches officiels. Cela en dépit de l’absence des attaquants Yannick Bolasie Yala, Benik Afobe, du demi défensif Padou Bompunga, du défenseur Jonathan Bijimine, blessés à la veille de la CAN qui démarre le samedi 14 janvier pour se terminer le dimanche 5 février 2017.

La RDC n’est pas la seule à être amputée de quelques-uns de ses atouts. L’entraîneur Hervé Renard du Maroc, premier adversaire de la RDC en groupe C, devra faire sans Younes Belhanda, Oussama Tannane, Noureddine Amrabat et Sofiane Boufal.

Côte d’Ivoire-Togo en ouverture

Avant RDC-Maroc, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, et le Togo, outsider,  donneront le départ dans ce groupe deux heures plus tôt. Les « Eléphants » qui ont remporté tous leurs matches de préparation, semblent toutefois avoir perdu de leur superbe d’il y a deux ans, suite aux retraites internationales du milieu de terrain Yaya Touré et du défenseur Kolo Touré, ainsi qu’à la blessure de l’attaquant Gervinho. Certains joueurs importants seront donc absents au Gabon et d’autres sont en méforme (Wilfried Bony, Max Gradel, etc.).

Les « Eperviers », conduits par l’entraîneur français Claude Leroy, auront fort à faire dans un groupe très relevé et où ils pourraient jouer à l’arbitre grâce à l’expérimenté mais sans club Emmanuel Sheyi Adebayor Adebayor. Le point fort de la sélection togolaise sera l’expérience : « Romao, Dossevi, Boukari, Adebayor, Ayité, Agassa : tous connaissent les prérogatives du football africain et savent à quoi s’attendre lors de cette CAN. ACP/Kayu/Wet



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in La une