Connect with us

Newsroom

Claude Le Roy, on nous a gentiment fait attendre 5 heures à l’aéroport avant de partir sur Oyem

Le sélectionneur du Togo, Claude Le Roy, n’a pas fait de cadeau au Gabon en critiquant l’état de la pelouse du stade d’Oyem, encore en travaux à ses abords à la veille des premiers matches du groupe C.

« C’est la première fois que je vois des  »ralentisseurs » sur un terrain. Il y a un quart de terrain avec des ralentisseurs dessus, ce n’est pas pour favoriser la vitesse du foot. C’est une première dans le football international », a ironisé le head-coach des Epérviers, en conférence de presse d’avant match Togo – Côte d’Ivoire.

Le Roy s’est également indigné des conditions d’accueil de son équipe à son arrivée au Gabon. « À notre arrivée à Libreville, on nous a gentiment fait attendre 5 heures à l’aéroport avant de partir sur Oyem, sans servir un repas aux joueurs à trois jours d’un match, ce qui n’est pas très gentil. Et il a fallu qu’on loue une voiture pour venir ici. Autrement à Bitam (environ 70 km au nord d’Oyem) on est bien, dans un hôtel correct où tout le monde fait le maximum pour nous aider », a-t-il ajouté.

Le Togo, qualifié miraculeux à la CAN, affrontera les Éléphants ce lundi.

fr.starafrica.com



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Newsroom