Connect with us

Newsroom

Junior Kabananga explique pourquoi il était sorti

L’international congolais Junior Kabananga, s’est confié aux journalistes zone mixte depuis Oyem au Gabon cet après midi. Le buteur Kabananga de la rencontre (RDC-Maroc) est revenu sur le choix de l’entraineur Florent Ibenge opéré sur sa personne pour être titulaire à cette première rencontre du groupe C.

 Le dernier repêcher sur la liste de 23 joueurs retenu par Ibenge (Junior Kabananga) dit savoir que les supporteurs auriez toutefois un avis contraire à celui de l’entraineur, mais, « c’était à moi de démontrer. Je l’ai fait sur terrain. » 

C’est la vie d’un footballeur. Je savais que les supporteurs diront que je ne suis pas bon. C’était à moi de démontrer. Je l’ai fait sur terrain. Le coach m’a dit me commencer le match. Je n’avais pas peur. Je n’avais pas de pression. Je joue l’Europa league. J’ai déjà joué la Ligue des champions. J’attendais cette occasion pour saisir ma chance. Les critiques ne me disent rien. J’ai joué 70 minutes sur le côté qui n’est pas mon poste de prédilection. J’avais des crampes. Je ne suis pas blessé.

Junior Kabananga est le seul buteur du match RD Congo face au Maroc qui a placé les Léopards  dans une position intéressante au classement du groupe C pour cette 31eme CAN Gabon 2017.

 



5 Comments

5 Comments

  1. Grigou

    18 janvier 2017 at 22 h 02 min

    En tout cas bravo à lui .

    • Prince

      19 janvier 2017 at 8 h 56 min

      Junior kabananga ,on ne fière de toi frère bravo et courage vas-y on va y arrivée .!!??

  2. Félly

    19 janvier 2017 at 9 h 47 min

    Bravo, digne fils de la RDC. Je vous souhaite de passer des très bons moments en cette CAN 2017 qui se poursuit. Bonne chance et courage. Nous sommes derrière vous, en grand nombre, pour vous soutenir. Allez-y les Léopards de la RDC ! Fimbolisez et chicotez autant que vous le pouvez.

  3. Théophile k.

    19 janvier 2017 at 21 h 56 min

    Kabananga est un héro pour ce match contre le Maroc, il l’a prouvé, nous devons que l’encourager d’avant! Brovo frérot.

  4. Anicet WASSO

    20 janvier 2017 at 12 h 25 min

    Courage.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Newsroom