Comment Yannick Bolasie a sauvé l’un de ses premiers clubs

À ses débuts en 2006, alors qu’il était âgé de 17 ans, Yannick Bolasie a porté les couleurs du club amateur de Hillingdon Borough. Un bref passage d’un an, mais qui semble avoir marqué ses esprits. 

Ce lundi 17 janvier, le club d’Hillingdon Borough a annoncé sur Twitter qu’il allait disparaître prochainement. Une triste nouvelle pour les amoureux de ce club fondé en 1872.

Nous pouvons confirmer que Hillingdon Borough se retire du championnat. Un club local pourra nous remplacer

C’est un jour très triste pour ce club historique qui se retire du football. Mais quand vos mains sont nouées et que vous êtes traités de la sorte, c’est tout ce que vous pouvez faire.

Une décision qui a apparement touché Yannick Bolasie. Le footballeur congolais a en effet contacté son ancien club afin de comprendre, et a réussi à faire changer d’avis le président du club.

Merci à tous pour le soutien en ce jour difficile. Et un énorme merci à Yannick Bolasie pour avoir aider ce club historique.

Yannick Bolasie nous a contactés, et je peux vous confirmer que le match de samedi contre Baldock Town est maintenu !

Dee Dhand, le président de Hillingdon Borough s’est exprimé dans le Mirror, afin d’expliquer à quel point Yannick Bolasie avait été important dans cette décision :

Quand Bolasie a entendu la nouvelle, il est tout de suite entré en contact avec nous, afin de nous apporter un soutien moral. Il pense toujours à nous, et respecte énormément ce club. Il voulait savoir ce qu’il se passait, et comment il pouvait aider. Mais ce n’était pas un problème financier. Nous possédons notre propre terrain, et générons assez d’argent. Nous sentions juste que nous n’avions plus de soutien autour du club, notamment de la fédération.”

Pour l’anecdote, le président du club a également rappelé comment s’était passé la période de Bolasie au club :

“À l’époque, je voulais lui donner 23€ par semaine, mais les autres n’étaient pas d’accord. Finalement, nous lui donnions un hamburger à chaque fois qu’il marquait un but. Un jour, il en a marqué huit, donc il a partagé avec ses coéquipiers.”

source

Commenter

Cliquez-ici pour commenter