Connect with us

Les Léopards

CAN 2017: Ibenge « les Léopards viendront pour chercher 3 points, afin de valider leur ticket des quarts de finale »

Les Léopards de la RDC croiseront les crampons avec les Eléphants de la Cote d’Ivoire cet après-midi à partir de 17 heures. Cette rencontre qui se jouera au stade d’Oyem, s’inscrira dans le cadre de la 2ème journée du groupe D de la 31ème Coupe d’Afrique des nations qui se déroule au Gabon (CAN-TOTAL/GABON 2017).

Pour ces deux nations l’enjeu est de taille. Si pour la RDC la victoire garantira une place en quarts, pour la Côte d’Ivoire, sa position au classement s’améliorera.

Après une première journée pleine de surprise et au cours de laquelle plusieurs sélections cotées comme des favoris se sont vues tenir en échec par des outsiders, l’heure est maintenant au réajustement des tirs.
Parmi ces favoris, il y a la Côte d’Ivoire. Cette dernière, après son nul vierge en première journée face aux Eperviers du Togo, tentera de relever la pente face à la RDC. Donc, pour espérer rester dans la compétition afin de défendre leur titre, les Eléphants seront contraints de défier le leader de leur groupe car même un nul n’arrangerait pas les choses. Les Congolais, vainqueurs du Maroc la fois dernière, se trouvent en bonne posture. Ils ont dans leur escarcelle, 3 points. Il suffira d’un nul pour qu’ils se mettent à l’abri. Mais comme l’entraineur Florent Ibenge l’a expliqué au cours de son point de presse d’après-match, le Onze national congolais est déterminé à remporter tous les matchs. « Les Léopards viendront pour chercher 3 points, afin de valider leur ticket des quarts de finale », a-t-il déclaré.

Un match de grand enjeu. La résistance du Togo a mis les Ivoiriens dans une mauvaise position. Le champion d’Afrique en titre risque gros en cas d’un faux pas devant les Léopards, qui sont généralement imprévisibles. Les deux équipes viendront donc pour arracher les 3 points nécessaires pour rester dans la course au titre. Les deux sélections se comptant parmi les 5 que les statistiques de la CAF considèrent « potentiels vainqueurs » de cette CAN-Total/Gabon 2017.
Dans l’autre choc de ce même groupe D, le Maroc jouera le Togo. Là-bas aussi, la mise reste le même. Une victoire pour se positionner et attendre la 3ème et dernière journée.
Puisque rien n’est encore joué, la RDC reste en tête avec 3 points, suivi de la Côte d’Ivoire (1 point) et du Togo. La queue de cette poule D revient au Maroc qui n’a aucun point.

Deux blessés et un expulsé, casse-tête en vue pour Florent Ibenge 

La fin du match entre la RDC et le Maroc a été un supplice pour les Congolais. Alors qu’ils menaient au score (1-0), les Congolais ont été réduits à dix à la 81ème minute de jeu suite à l’expulsion de Lomalisa, entré en cours de jeu à la place de N’Sakala. Aux côtés de ces deux défenseurs, Ibenge n’aura pas son défenseur central, Zakuani, suite à sa blessure aux adducteurs durant le même match.
Lors du prochain duel contre la Côte d’Ivoire, le sélectionneur de la RDC risque d’être privé de son défenseur central et de deux latéraux gauches. Un vrai casse-tête pour Florent Ibenge, qui doit composer sa meilleure équipe pour tenter d’arracher une seconde victoire face à des Ivoiriens revanchards, contraints au nul par le Togo.
Si l’indisponibilité de ces trois joueurs est confirmée, Florent Ibenge sera obligé de revoir quelque peu la composition de sa défense.

Deux gardiens du TP Mazembe s’affronteront

L’enjeu d’aujourd’hui ne se jouera pas seulement au niveau national. Cette rencontre consacrera également le duel entre deux portiers du TP. Mazembe. Matampi Vumi pour le compte de la RDC et Sylvain Gbohouo pour la Côte d’Ivoire.
Si le gardien congolais a été majestueux lors du match de la première journée, lundi 16 janvier, face au Maroc (1-0), son coéquipier de club, l’Ivoirien Sylvain Gbohouo, a aussi bien défendu sa cage lors du match de l’ouverture du groupe C entre la Côte d’Ivoire et le Togo (0-0). Cet après-midi, les deux donneront le meilleur d’eux-mêmes pour sauver leur camp respectif.
Bahati KASINDI



2 Comments

2 Comments

  1. Ernestine

    20 janvier 2017 at 11 h 01 min

    Que les ivoiriens sachent que les léopards ont déjà blessé les lions, pauvre éléphants, herbivores qu’allez-vous faire? R-D-V après match

  2. Anicet WASSO

    20 janvier 2017 at 12 h 00 min

    Que ces éléphants se souviennent du passé, incarcérés suite à la déroute infligée par nos fauves en cette compétition même, ils nous ont corrigé la fois dernière ns disqualifiant de demi finale, voilà pourquoi on doit venger la Rdc,leur échec devant le Togo,la précipitation au resultat afin de se positionner et se permettre de rêver encore ,feront qu’on ait du spectacle…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Les Léopards