Neeskens Kebano « Il y a un coup à jouer », dans cette CAN Gabon

Neeskens Kebano, l'international congolais, auteur d'un but lors du match contre la Côte-d'Ivoire, le numéro dix des Léopards de la RD Congo, l'ancien du Sporting de Charleroi et du Racing Genk, qui dispute en ce moment la CAN 2017 avec la RD Congo, a accordé une interview en direct à...

Sur le dernier match de poule face au Togo

« Ca va être un match difficile pour nous parce qu’on sait que le Togo, ils n’ont plus qu’une toute petite chance de se qualifier et ils vont essayer de la saisir. En plus, Claude Leroy, c’est notre ancien sélectionneur, donc il va vraiment les pousser et se venger sur nous. »

Ambiance en Coupe d’Afrique

« De l’intérieur, c’est vraiment un tournoi exceptionnel. C’est vraiment la mentalité africaine. On se soucie peu des détails, et des mauvaises choses en fait. On prend le temps de vivre le foot et d’apprécier chaque moment qu’on vit ici. Par exemple tout à l’heure il a plu, on est tous sortis pour jouer sous la pluie comme des enfants ! Même avec le coach ! Vraiment on prend le temps de profiter à fond de cette expérience. Au-delà du fait qu’on s’amuse et qu’on essaye de passer du bon temps ensemble, on essaye de faire ce qu’il faut pour rendre notre peuple fier et je pense que c’est vraiment cela le plus gros truc parce que ce qui fait la différence entre l’Afrique et l’Europe, c’est vraiment au niveau de l’approche des matches. En Europe, on va être amenés à se concentrer, chacun va être dans son coin, et ici, c’est vraiment convivial, tout le monde ensemble on va chanter, on va crier, on va danser, … Vraiment c’est exceptionnel et c’est une expérience à vivre pour chaque footballeur africain. »

Sur la sensation de marquer pour son pays en Coupe d’Afrique

« J’avais déjà marqué pour mon pays, mais là, en Coupe d’Afrique face à la Côte d’Ivoire qui est actuellement la meilleure équipe africaine et le tenant du titre, c’est vraiment quelque chose de beau. Mais c’est dommage qu’on ait pas pu remporter ce match. (NDLR : Score final 2-2) Mais c’est un moment qui va rester pour moi et pour ma famille. »

La RDC peut-elle remporter la compétition ?

« Bien sûr il y a un coup à jouer. Par exemple l’une des trois dernières éditions, c’est la Zambie qui a gagné, personne n’avait mis une pièce sur eux et pourtant ils l’ont emporté. Ici je pense que ce ne sont pas les équipes les plus talentueuses qui gagnent. Ce sont les équipes qui jouent avec le cœur, la détermination et la volonté avant tout. C’est pour cela qu’il y a des résultats qui peuvent paraitre surprenants, mais quand on regarde les matches, on voit vraiment que les équipes qui réussissent à faire tomber les grandes nations jouent vraiment avec le cœur et c’est ce qui les fait déjouer un petit peu. Donc nous, si on arrive à associer talent et volonté, je pense qu’on peut aller loin. Après gagner, il n’y a que Dieu qui sait. »

Sur le championnat de Belgique

« Oui, je suis encore un petit peu le championnat de Belgique. Je pense que Charleroi va être dans les playoffs 1. En plus, ils se sont renforcés là. Mais bon, il faut faire attention tout de même. Après pour Genk, je pense que ça va être un peu plus difficile. »

Son départ en Angleterre

« L’Angleterre, cela a toujours été le pays qui m’a le plus plu par rapport au football. Maintenant j’y suis. En ce moment je joue moins mais je ne perds pas espoir. J’ai confiance en moi et je sais qu’entre maintenant et la fin de l’année, on refera un bilan et on verra comment cela va se profiler. »

source: rtbf.be

Commenter

Cliquez-ici pour commenter