La Fécofa dément de fausses rumeurs autours de Florent Ibenge !

Tout revient a une vaste campagne d'intox et tentative de déstabilisation des Léopards de la RD Congo.

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), à travers le Team Media Office de l’Equipe nationale masculine seniors Pro A, les Léopards de la République Démocratique du Congo, s’indigne et dément formellement de fausses rumeurs qui circulent voici quelques jours sur les réseaux sociaux faisant état de certains démêlés qu’aurait le Sélectionneur principal des Léopards, monsieur Florent Ibenge Ikwange, avec les Autorités gabonaises, ayant requis l’intervention de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) pour sa relaxation.

Un tel grossier montage sur les réseaux sociaux étale du reste la mauvaise foi et la méconnaissance manifeste par les auteurs de cette machination machiavélique, des domaines d’intervention de l’organe faîtier du football mondial pour des questions liées à la sphère de compétence de la Confédération Africaine de Football (CAF) et particulièrement des matières relevant du domaine public et privé.

Il est une évidence que la FECOFA, encore moins le Sélectionneur principal des Léopards RD Congo, Florent Ibenge Ikwange, n’ont jamais fait l’objet de quelques inquiétudes judiciaires que ce soient depuis que séjourne, respectivement sur les hospitalières terres camerounaise en préparation et, gabonaise pour la CAN Total-Gabon 2017, la délégation des Léopards de la RD Congo qui, du reste se distingue par la discipline et l’exemplarité morale à tous les niveaux de tous ses membres/

On comprend dès lors qu’on vise à saper le moral de la Sélection congolaise en s’attaquent à son leader. Et ce, à l’approche de grandes échéances pour notre Equipe nationale, Les Léopards RD Congo, à qui d’aucuns n’accordaient aucune chance de qualification en quarts de finale de la présente CAN. Ce sont donc ces personnes, prophètes des malheurs et mal intentionnées, cultivant gratuitement un congopessimisme béat , qui s’ingénient à fomenter des cabales du genre de la campagne d’intox et de sabordage du mental de ce grand artisan du renouveau du football congolais qu’est le Sélectionneur principal des Léopards, Florent Ibenge Ikwange, dont la moralité et la responsabilité parentale ne peuvent nullement être mises en doute.

La FECOFA, sous réserve des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de ces propos désobligeants et diffamatoires sur les réseaux sociaux  à l’endroit du technicien congolais, pour lesquelles, les procédures ad hoc d’instance en justice sont d’ailleurs présentement en cours, rassure l’opinion tant nationale qu’internationale que le patron technique de la Nationale congolaise n’a été et n’est nullement l’objet, de près ni de loin, de quelque inquiétude de la part des autorités policières gabonaises.

Florent Ibenge Ikwange, sereinement, s’occupe, sans désemparer, de ses poulains et ne peut être perturbé, dans son mental, par des ragots de tout bord au moment où la RD Congo joue la décisive phase des quarts de finale de la CAN Total-Gabon 2017 ce dimanche 29 janvier 2017. Il a d’ailleurs presté, ce samedi 28 janvier 2017 avec l’international Paul-José Mpoku, devant la Presse sportive de la CAN, en conférence officielle au stade d’Oyem. Rien ne le perturbe effectivement et, comme le pensent les Congolais, amoureux du ballon rond : «Avec Dieu, nous vaincrons ! ».

POUR LA FEDERATION CONGOLAISE DE FOOTBALL ASSOCIATION (FECOFA)                                    LE TEAM MEDIA OFFICE.-

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter