Un penalty généreux crucifie les Léopards!

Grâce à un penalty généreusement accordé au Ghana à la 80ème minute de jeu, les  Blacks Stars ont crucifié les Léopards.

André Ayew a tiré et marqué ce penalty  qui a permis au Ghana de reprendre l’avantage, après l’égalisation de la RDC, juste après l’ouverture du score.

Dès les premiers instants, Mobkani tentait de profiter d’une mésentente entre Brimah et Amartey sur une remise en retrait d’Afful mais l’attaquant trouvait le poteau ! Après un bon travail en pivot, il servait par la suite Kabananga dont la frappe passait au-dessus. Avant la pause, l’ancien Monégasque manquait le cadre en pleine surface avant d’obliger Brimah à un arrêt en deux temps sur une frappe soudaine. Trop défensifs et privé de Gyan, ménagé, les Black Stars ne parvenaient pas à se montrer dangereux malgré leur légère domination dans le jeu.

Mais les hommes de Florent Ibenge passaient tout près de payer leur manque d’efficacité au retour des vestiaires lors du réveil ghanéen. Sur une incursion, André Ayew chauffait d’abord les gants de Matampi. Le gardien congolais devait encore s’employer pour détourner du pied un coup-franc de Wakaso. Sur une action litigieuse où Jordan Ayew semblait déséquilibré dans la surface, Partey récupérait et tentait une frappe mais il se heurtait encore à Matampi !

En face, la RDC gâchait encore par Kabananga qui manquait le cadre et les Léopards finissaient par payer leur manque de réalisme au prix fort. Wakaso récupérait un ballon dans le camp adverse avant de servir Jordan Ayew qui résistait au retour des défenseurs pour tromper Matampi d’une belle frappe (0-1, 63e). Joie de courte durée car dans la foulée, Mpoku, préféré à Kebano, donnait raison à son coach en égalisant aussitôt d’une frappe soudaine (1-1, 68e).

Alors que les esprits s’échauffaient après un vilain tacle d’Amartey qui lui valait un jaune très foncé, le match allait à nouveau basculer sur un fait de jeu. Lomalisa poussait Atsu dans la surface, provoquant un penalty évitable. Capitaine ce soir, André Ayew assumait ses responsabilités et prenait Matampi à contre-pied (1-2, 78e). Derrière, le coaching offensif d’Ibenge ne passait pas loin de payer mais Bakambu loupait sa reprise avant de se heurter à Brimah.

Les onze de départ :

RDC : Matampi – Mpeko, Tisserand, Bope, Lomalisa – Mbemba, Mpeko, Mulumba – Mubele, Mbokani (c), Kabananga

Ghana : Brimah – Afful, Boye, Amartey, Acheampong – Wakaso, Partey, Acquah – Atsu, J. Ayew, A. Ayew (c)

 

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

  • L’erreur de Ibenge pcq il faut reprendre le plan du Togo, regarder le joueur comme kebano, bakambu, bolingi et les autres n’était pas aligné alors nous comprenons que Ibenge c’est un faux sélectionneur.



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831

Notice: Undefined index: fullscreen in /home/directc/public_html/wp-content/plugins/cj-popups/modules/functions/plugin_setup.php on line 215