Connect with us

Football

La reprise de la LINAFOOT va de report en report

Le go pour la reprise du championnat de la ligue nationale de football (LINAFOOT) n’est toujours pas donné. Interrompu le 15 décembre dernier au terme de la 15ème journée,

par l’ex-ministre des sports, toutes les démarches pour la relance de ce championnat nationale de la Division I congolaise, n’ont jusque-là pas abouti. La 22ème édition reste suspendue malgré la ferme assurance du même ex-ministre de reprendre le championnat le 14 janvier.

L’ancien ministre de la jeunesse, sports et loisirs avait évoqué plusieurs raisons pour justifier sa mesure d’interruption de la 22ème édition du championnat d’élite. Parmi ces raisons, se comptaient entre autre la violence dans les stades et la mauvaise gestion des recettes. Denis Kambayi avait laissé un délai d’un mois, soit allant du 15 décembre au 14 janvier, pour que les dirigeants des formations sportives se saisissent de l’affaire. Et cela, dans l’objectif de conscientiser leurs supporters auteurs de ces actes antisportifs afin qu’à la reprise, les stades ne soient plus des endroits de danger permanent.


Alors que la date convenue est largement dépassée, rien n’est encore fait jusqu’à ce jour ni au niveau du ministère, ni de la Fecofa, ni de la Linafoot. On ne se souviendra seulement que des quelques rencontres privées entre le nouveau ministre et les dirigeants de la FECOFA et aussi de la Linafoot qui s’en ai suivi. Il faudra noter qu’à l’issue de ces rencontres, aucune solution n’a été trouvée jusqu’alors. Seules des promesses. Sans doute parce que tous les regards étaient focalisés au Gabon pour la CAN.


Au moment où les autorités sportives et les dirigeants des clubs sont dans des tractations pour la relance du championnat, les équipes locales engagées aux prochaines compétitions intercontinentales n’entendent pas perdre leur temps. Elles profitent chacune à sa manière pour préparer ces championnats. Sur les 4 équipes qui représenteront le pays à ces deux rendez-vous du football, deux seront engagées à la Coupe de la Confédération africaine de football (C2) à savoir SM Sanga Balende et le FC Renaissance. Et les deux autres en ligue des Champions (C1).Pour cette dernière, les équipes qui y sont alignées sont le TP Mazembe et l’AS V. Club.


Pour sa part, l’AS V. Club est allé en Afrique du sud pour un stage bloqué en attendant son match pour le compte des préliminaires de la C1 au Swaziland contre Royal Léopard le 10 février prochain. Mais avant son entrée en lice, ce vendredi 3 février déjà, Vita jouera en amical contre Orlando Pirates d’Afrique du sud. L’autre formation qui est engagée à la C1, le TP Mazembe s’est quant à elle rendue à Lusaka pour la même raison : stage bloqué. Il faudra noter que le TPM a été exempté du tour préliminaire pour avoir terminé en tête de l’édition précédente de la Linafoot.


En Coupe de la CAF, Sanga Balende est également exempté du premier tour. Il entrera en lice face au vainqueur du match qui opposera Al Hilal Holebied (Soudan) à Saint Michel (Seychelles). Le FC Renaissance, néophyte sur l’échiquier continental, démarre par le tour préliminaire. Il jouera contre l’équipe gabonaise d’Akanda. L’aller se jouera au Gabon et le retour à Kinshasa. Si les Oranges de la RDC l’emportent, ils s’expliqueront avec le gagnant du choc Berchem (Ghana)-MC Alger (Algérie).
Bahati KASINDI



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Suivez-nous sur Facebook

More in Football