CAN Gabon 2017: voici le classement des buteurs

Auteur de trois buts et une passe décisive en trois rencontres, associé sur le front de l’attaque aux joueurs de talent que sont les Bakambu, Mubele et autres Mbemba, Junior Kabananga meilleur buteur de la compétition.

Fascinant destin de ce joueur de 27 ans, qui a bien failli ne même pas faire le voyage au Gabon. Le 7 janvier dernier, à quelques heures de la date butoir de la remise des listes des sélectionnés

La 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football s’est achevée avec le sacre du Cameroun en finale face à l’Egypte (2-1), le 5 février à Libreville.

Avec 66 buts inscrits en 32 matches, soit une moyenne de 2,06 réalisations par rencontre, cette CAN 2017 au Gabon est ainsi la phase finale la moins prolifique depuis la CAN 2002 au Mali (48 buts).

De nombreuses surprises ont toutefois égayées ce grand rendez-vous du football africain à l’image de l’attaquant vedette des Léopards de la République Démocratique du Congo Junior Kabananga. En effet, sélectionné à la dernière minute par Florent Ibenge afin de suppléer Hervé Kage, le buteur du FK Astana (Kazakhstan) a été sacré dimanche roi des buteurs de la grande messe africaine avec trois buts à son compteur personnel.

Il convient de noter également qu’avec huit buts marqués, les Etalons du Burkina Faso possèdent la meilleure attaque du tournoi.

Voici la liste complète des joueurs qui ont fait parler la poudre lors de cette CAN 2017 : (05/02/2017)

3  buts :

Junior Kabananga (RD Congo)

2 buts :

Riyad Mahrez (Algérie)

Islam Slimani (Algérie)

Prejuce Nakoulma (Burkina Faso)

Aristide Bancé (Burkina Faso)

Michael Ngadeu Ngadjui (Cameroun)

Mohamed Salah (Egypte)

André Ayew (Ghana)

Pierre-Eymerick Aubameyang (Gabon)

Paul-José M’Poku (RD Congo)

Sadio Mané (Sénégal)

Naïm Sliti (Tunisie)

1 but :

Sofiane hani (Algérie)

Issoufou Dayo (Burkina Faso)

Bertrand Traoré (Burkina Faso)

Alain Traoré (Burkina Faso)

Christian Bassogog (Cameroun)

Benjamin Moukandjo (Cameroun)

Sébastien Siani (Cameroun)

Vincent Aboubakar (Cameroun)

Nicolas Nkoulou (Cameroun)

Wilfried Bony (Côte d’Ivoire)

Serey Die (Côte d’Ivoire)

Abdallah Saïd (Egypte)

Mahmoud Kahraba (Egypte)

Mohamed El Nenny (Egypte)

Asamoah Gyan (Ghana)

Jordan Ayew  (Ghana)

Juary Soares (Guinée Bissau)

Piqueti (Guinée Bissau)

Yves Bissouma (Mali)

Aziz Bouhaddouz (Maroc)

Youssef En-Nesyri (Maroc)

Romain Saiss (Maroc)

Rachid Alioui (Maroc)

Faruk Miya (Ouganda)

Neeskens Kebano (RD Congo)

Firmin Mubele (RD Congo)

Kara Mbodji (Sénégal)

Henri Saivet (Sénégal)

Papakouli Diop (Sénégal)

Moussa Sow (Sénégal)

Matthieu Dossevi (Togo)

Kodjo Fo-doh Laba (Togo)

Wahbi Khazri (Tunisie)

Taha Yassine Khenissi (Tunisie)

Youssef Msakni (Tunisie)

Kudawashe Mahachi (Zimbabwe)

Nyasha Mushekwi (Zimbabwe)

Knowledge Musona (Zimbabwe)

Tendai Ndoro (Zimbabwe)

 

3 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

    • evindement c’est d’ailleurs lui qui devait être meilleur buteur d’autant plus qu’il a quitté la competition aprés kabananga. on devrait dire que Kabananga fait parti des buteurs et non qu’il est le buteur unique.
      pendant la rémise des trophets au burkinabé, le commentateur avait dit que kabananga faisait parti de revelations de l’année