Connect with us

La une

Conflit interne et irresponsabilité à la base de la défaite des Léopards (Seth Kikuni)

La défaite des Léopards face à l’Ouganda par 2-0 n’a laissé indifférent aucun congolais.
Dans un tweet, Seth Kikuni candidat à l’élection présidentielle 2018 et sponsor de l’équipe nationale de la RDC explique la défaite des fauves congolais par un conflit interne entre la FECOFA et le staff technique et puis par d’autres causes.

« Conflit interne, irresponsabilité, manque de professionalisme et poursuite de l’intérêt personnel des cadres influents de la FECOFA ont crée hier soir des frustrations grave au sein de l’équipe nationale pourtant motivée. Ils ont tout saboté. Nous sommes passés à côté d’une défaite par forfait. Ibenge n’y est pour rien, » peut on lire dans le tweet de Seth Kikuni.

L’opinion se rappelle qu’à quatre jours du début de la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019, le président de la fédération congolaise de football Association-FECOFA, Constant Omari a mis de l’huile sur le feu dans ses déclarations qu’il a tenue ce lundi 17 juin au cours d’une conférence de presse organisée au siège national de la fédération.

Le président de la FECOFA, a tout ramassé dans sa sortie médiatique de cet après midi, du contrat du staff technique au cas de Giannelli Imbula en passant par la préparation des léopards en Espagne mais aussi la pelouse synthétique du stade de Bandundu… Sur le cas du staff technique, Omari a dit qu’il fera l’évaluation de ce staff que dirige Jean Florent Ibenge :

« Le staff a été engagé pour un Projet de 4 ans et aujourd’hui le projet a atteint sa maturité. Nous attendons la fin de cette CAN pour évaluer ce staff technique et décider s’il faudrait le garder ou chasser. Ce n’est pas maintenant en pleine préparation qu’on dira au staff si vous n’avez pas le résultat, on va vous chasser… » a dit constant Omari… Dans ces dires, l’on peut affirmer que l’avenir de Florent Ibenge et sa bande ne loin d’être fini.

Écarté sous prétexte que son dossier sur le changement de la nationalité traîner encore à FIFA, mais , selon Constant Omari, Imbula avait encore toutes les possibilités pour jouer la CAN, mais c’est l’entraîneur qui a refusé de le prendre.
Une déclaration qui risque de faire mal au sociétaire de Réal Vallecano qui se disait être prêt pour cette messe africaine.

Les sportifs avisés ainsi que les communicateurs estiment que la communication du président de la FECOFA n’avait pas raison d’être puisque à 5 jours d’une grande compétition comme la coupe d’Afrique ça risque de créer un climat malsain au sein du groupe.

Idem pour le cas de Yannick Bolasie écarté pour impolitesse et méforme par Florent Ibenge mais imposé par le président de la Fédération. Il y a à boire et à manger dans cette défaite des Léopards.

Thierry Mfundu


Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Facebook