Home Tous les sports Athlétisme Karaté : Entre l’art martial et l’école de droits, Nancy Tshiaba vit ses rêves [Portrait]

Karaté : Entre l’art martial et l’école de droits, Nancy Tshiaba vit ses rêves [Portrait]

0
Karaté : Entre l’art martial  et l’école de droits, Nancy Tshiaba vit ses rêves  [Portrait]

Nancy Tshiaba dit « Sa Majesté », cet athlète du Karaté de la RDC a su combiner le sport et les études.

Depuis ses 8 ans, elle apprend le sport de combat, un rêve qu’elle a eu depuis, pour se distinguer des autres femmes qui se voient incapables.

« Le sport c’est vraiment une partie de moi » a dit Nancy Tchiaba, « Je dis toujours qu’on n’est pas différent des hommes et donc je suis capable de faire tout ce que l’homme peut faire. Voilà pourquoi je pratique le Karaté aujourd’hui et je me sens à l’aise» déclare-t-elle.
Le « Karaté
», une discipline qui lui va bien

Nancy Tshiaba qui a réussi à glaner quelques médailles tant au niveau national qu’au niveau continental au niveau africain est partie d’un esprit optimiste jusqu’à se faire un nom et s’impose dans les cœurs des fans du Karaté.

« J’avais essayé le foot, le basket mais ca n’a pas marché mais le Karaté m’est allé tres bien » se souvient-elle. « Les difficultés ne manquent jamais. Il y a des moments ou on te refusait dans l’équipe puisque d’abord tu es trop jeune, tu n’as pas l’âge d’aller competir ailleurs mais soudain tu vas ailleurs tu remporte plus que même les hommes. Oui, parce qu’il nous arrive de nous entraîner bien plus que les hommes ».

« C’est pas à donner à tout le monde, moi je réveille tous les matin pour m’entrainer pendant qu’il y a des hommes qui n’en peuvent pas. Je fais les efforts pour que je placer au point que les autres aiment qu’on les place, la différence est que je me place, je m’impose dans les cœurs des fans», insiste celle qui plusieurs fois porté l’étendard de la RDC en Karaté.

Passionnée aussi à encadrer les jeunes et même le compétiteur compte encore tenir 4 ans avant de prendre sa retraite mais dans l’entretemps, Nancy Tshiaba prépare sa sortie de la compétition.

« Je reviens de Brazzaville d’un stage d’arbitrage et ça s’est très bien passé et je me prépare si tout se passe bien à repartir au moi d’avril pour passer mon examen pour l’arbitrage au niveau de la Zone bien qu’encore athlète»

« Entant que femme sportive et avocate, j’ai beaucoup de rêves depuis mon jeune âge. Je me disais que devais être une championne, faire des grands podiums, et voilà, j’ai pu réaliser ce que je pouvais par rapport à ce que le pays me donnait et grâce au sport je suis aujourd’hui avocat » a conclu Nancy Tshiaba.


Qui est Nancy Tshiaba ?

Thiaba Landu Nancy dit Sa Majesté est une femme sportive et avocate née à Kinshasa (en RDC) le 26 mars 1991 femme de lettre et licenciée en droit privé et Judiciaire au département de droit pénal et de criminologie.

Nancy Tshiaba entant que sportive avait obtenu sa ceinture noire 1ere dan en 2007, a su vite progresser, puisqu’en deviendra capitaine de léopards karaté junior et puis vice capitaine chez les senior avant d’être promu titulaire chez les seniors.

Apres avoir remporté plusieurs compétitions au pays notamment le titre de championne du Congo en catégorie et en open dame senior en 2005, Nancy se lancera en Afrique avec une médaille en bronze glanée à la 2eme édition du challenge Denis Sassou Nguesso en 2006 puis remporter la même année le tournoi de la jeunesse organisé par Kerry Gold.

En 2007, Mitre Nancy reviendra au pays pour s’imposer à Kinshasa et à Mbujimayi avant d’être sacré vice-championne de l’Afrique centrale à Brazzaville en « Kata et Kumité ».
La même année elle devient vice-championne d’Afrique aux 9e jeux africains d’Alger dans la catégorie de 65 kgs et meilleur karateka de l’année au pays.

En 2008, elle prend la 5e place au championnat d’Afrique senior au Benin puis un an plus tard, une medaille en bronze au championnat d’Afrique espoir de U21 en Alger.
En 2010, Nancy Tshiaba participe au championnat du monde du monde de Karaté organisé en Serbie.

En 2015, Nancy est vice-championne d’Afrique centrale à Kinshasa en Kata et Kumité et 5e aux 11e jeux africains de Brazzaville.

En 2016, elle rafle la 3e place au championnat international de Karaté (SKISA) en Afrique de Sud c’était en Kumité. Un an après, elle récidive avec la 3e place au championnat d’Afrique des nations de Karaté au Cameroun et vainqueur de l’Open international Tchapi Yaoundé 2017 open dame et +68kgs de dame.

Merveilles Kiro/Sports.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here