samedi, février 27, 2021

Guéguerre entre Aubin Minaku et Evêque Mukuna, le Secrétaire général aux Sports prêt à intervenir

Deux grands clubs de Kinshasa en conflit, après leur tout dernier match de la phase de groupes de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) joué le 13 décembre 2016 au Stade des Martyrs de la Pentecôte.

Remportée par Daring (3-2), la rencontre a été émaillée d’une forte déclaration de l’Evêque-président du FC Renaissance, Pascal Mukuna. Il a déclaré plus haut, que trois de ses joueurs et deux membres du staff technique ont été corrompus. Sur ce, il a accusé l’Autorité morale de Daring d’être l’agent corrupteur. Nouvelle mal digérée par les membres du Comité d’Administration des Immaculés. Ces derniers ont aussitôt réagi et la hache de guerre est vite déterrée. Même les supporters y sont affectés. Certains journalistes propagandistes de deux clubs en conflits se sont même permis d’insulter les dirigeants sportifs.

Craignant aussi le risque de la continuité des violences dans des stades, l’ancien ministre des Sports a suspendu le championnat national jusqu’à nouvel ordre. Question de demander aux dirigeants des clubs d’appeler leurs supporters à beaucoup plus de retenu. Et du côté de Daring, c’est le président des supporters, le pasteur Amos Mbayo qui fait le premier pas. Ce dernier somme ses supporters et tous les membres de son club de ne plus continuer à insulter publiquement les dirigeants des clubs, en l’occurrence ceux des oranges. Il a même, en tant qu’homme de Dieu, présenté des excuses auprès du président Mukuna. Même geste posé par le club rival, le FC Renaissance,  à travers le présentateur de l’émission télévisée « la voix des supporters » sur la Rtack, qui a lancé également un message à l’endroit de tous les « bana fibo ». Il les a appelé à promouvoir la paix.

Voulant consolider la paix et l’amour entre les sportifs, mais aussi le civisme sportif, le Secrétaire général aux sports veut tenter l’impossible. Ce, dans l’espoir de voir les deux clubs coopérer afin de bien poursuivre le championnat national dans la paix. Qui vivra verra.

(Altesse B. Makambo)

- contenu sponsorisé-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + récents

publicité