samedi, février 27, 2021

Claude Le Roy, on nous a gentiment fait attendre 5 heures à l’aéroport avant de partir sur Oyem

« C’est la première fois que je vois des  »ralentisseurs » sur un terrain. Il y a un quart de terrain avec des ralentisseurs dessus, ce n’est pas pour favoriser la vitesse du foot. C’est une première dans le football international », a ironisé le head-coach des Epérviers, en conférence de presse d’avant match Togo – Côte d’Ivoire.

Le Roy s’est également indigné des conditions d’accueil de son équipe à son arrivée au Gabon. « À notre arrivée à Libreville, on nous a gentiment fait attendre 5 heures à l’aéroport avant de partir sur Oyem, sans servir un repas aux joueurs à trois jours d’un match, ce qui n’est pas très gentil. Et il a fallu qu’on loue une voiture pour venir ici. Autrement à Bitam (environ 70 km au nord d’Oyem) on est bien, dans un hôtel correct où tout le monde fait le maximum pour nous aider », a-t-il ajouté.

Le Togo, qualifié miraculeux à la CAN, affrontera les Éléphants ce lundi.

fr.starafrica.com

- contenu sponsorisé-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + récents

publicité