mardi, février 23, 2021

Le président de la FECOFA “serait” à la base de la disqualification de Hervé Kagé

Dans un article publié par Football365.fr, Hervé Kage a été marqué par un certain flottement. Après avoir vu les prédictions plus ou moins fantaisistes se multiplier sur les réseaux sociaux dans les premiers jours de janvier, la Fédération congolaise de football (Fécofa) avait annoncé une liste de… 24 joueurs le 7. Deux jours plus tard, le sélectionneur Florent Ibenge avait communiqué sa liste finale. Sur celle-ci apparaissait l’attaquant Junior Kabananga, mais ne figurait pas le milieu de terrain offensif Hervé Kage.

UNE INTERVENTION EN HAUT LIEU

Selon les informations recueillies par Football365.fr, le sociétaire de Courtrai en Belgique (Ligue 1) figurait pourtant à l’origine parmi les 23 que le sélectionneur souhaitait emmener au Gabon. Il n’aurait été retiré de la liste finale qu’après une intervention du président de la Fédération, désireux de voir le coach modifier ses plans. Florent Ibenge est donc venu trouver Hervé Kage pour lui dire qu’il ne l’avait pas sélectionné, au motif qu’il voulait plus d’attaquant que de milieux. Et c’est ainsi que l’intéressé regardera la CAN à la télévision.

L’international congolais de 27 ans avait regagné la Belgique depuis le lundi dernier dans la soirée.

«Kage qui a difficilement accepté de porter les couleurs de la RDC se dit surpris de cette situation qui, selon lui, n’est pas honnête», a souligné un des proches parents du joueur à la presse kinoise.

 

- contenu sponsorisé-

2 Commentaires

  1. N’importe quoi. Voilà maintenant. La RDC n’a plus de bon milieux . Prions Dieu pour qu’il continue à nous aider comme hier jusqu’à la fin de la compétition.

  2. Seul Ibenge connaît les raisons de sa mise à l’écart. Aussi il faut le signaler il n’était pas le seul, le Kamavuaka,Luyindama et Tulenge ont pris avec sportivité cette nouvelle de ne les retenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + récents

publicité